FOCUS

- Tests de perméabilité à l'air : infiltrométrie

- Diagnostics Performance Energétique

- Etudes thermiques BBC RT2012



parcourir ce livre sur Amazon.fr



parcourir ce livre sur Amazon.fr

parcourir ce livre sur Amazon.fr





*** PROMOTIONS 2016 villas individuelles ***

1 - Pour toute commande de test perméabilité à l'air final, l'attestation fin de travaux RT2012 obligatoire pour la conformité est GRATUITE.

2 - Pour toute commande de test perméabilté à l'air intermédiaire, une visite préalable du chantier est OFFERTE.
Cette visite en cours de travaux, permet de valider la faisabilité du test intermédiaire.
Lors de cette visite, des conseils sur la mise en oeuvre de l'étanchéité de l'enveloppe (points singuliers récurrents), basés sur notre expérience chantiers, vous sont communiqués.

Contactez nous au 06 23 31 20 65

Infiltrométrie FOCUS

Maîtres d'ouvrage professionnels ou particuliers, maîtres d'oeuvre, architectes, économistes de la construction, promoteurs immobilier, vous recherchez des partenaires compétants, rigoureux et fiables, la société FOCUS vous accompagne et vous conseille durant la construction du bâtiment pour atteindre le niveau de perméabilité à l'air exigé par la réglementation thermique ou fixé par votre cahier des charges.

Nous recommandons fortement un test infiltrométrie intermédiaire; ce test vraiment important est envisageable dès qu'un volume clos du bâtiment est construit : hors d'eau/hors d'air. Le test intermédiaire prend tout son sens quand il est réalisé avant les travaux de second oeuvre car ceux-ci peuvent masquer et rendre inaccessible certaines anomalies (fuites d'air) qui deviennent alors difficile à corriger simplement de façon pérenne. Un défaut d'étanchéité à l'air dans l'enveloppe primaire du bâtiment entraine systématiquement un cheminement complexe des fuites d'air (l'endroit où est perçu le défaut n'informe pas sur l'origine de la fuite!)

- le test infiltrométrie intermédiaire permet de localiser précisément les anomalies de perméabilité à l'air de l'enveloppe primaire (gros oeuvre) du bâtiment à un moment de la construction où, avant le second oeuvre, il est facile de les corriger et à faibles coûts

- le test infiltrométrie intermédiaire est le moment idéal pour impliquer chaque corps de métier de la construction dans l'objectif de perméabilité à l'air défini dans le projet ou la règlementation thermique des bâtiments. Nous vous proposons des sessions courtes de sensibilisation dans lesquelles sont présentés les enjeux de la perméabilité à l'air des bâtiment, les problèmes récurents et des solutions souvent simples et peu coûteuses pour les régler. Des fabricants ont développé des solutions spécifiques très efficaces mais fortement dépendantes de leur parfaite mise en oeuvre, ces solutions représententes un coût additionnel non négligeable.

Le test infiltrométrie intermédiaire et les mesures correctives qui devront en découler vont permettre d'atteindre sereinement l'objectif lors du test final certifiant et à faibles coûts

Pour chaque mesure infiltrométrie, intermédiaire ou finale, nous vous remettons un rapport détaillé conforme à la norme NF EN 13829 et son guide d’application GA P50-784

Qu'est-ce que la perméabilité à l'air d'un bâtiment?

La perméabilité à l'air d'un bâtiment caractérise sa sensibilité vis-à-vis des écoulements aérauliques (courants d'air) parasites causés par les défauts d'étanchéité de son enveloppe, ou plus simplement la quantité d’air qui entre ou sort de manière non contrôlée à travers celle-ci. Elle se quantifie par la valeur du débit de fuite traversant l'enveloppe sous un écart de pression donné. Vous trouverez ici le détail d'un test infiltrométrie.

Les termes perméabilité à l'air d'un bâtiment, étanchéité à l'air d'un bâtiment désignent la même chose dans le langage courant, l'infiltrométrie est la mesure physique de cette caractéristique

Exigences réglementaires

La perméabilité à l'air est un paramètre important pour caractériser l'enveloppe d'un bâtiment, dans la règlementation thermique, elle est caractérisée par l'indicateur Q4Pa-surf. Ce dernier représente, pour un bâtiment donné, le débit de fuite par m² de surface déperditive, hors plancher bas, sous une dépression de 4Pa; il s’exprime en m3/(h.m²).
La réglementation thermique (RT2012) fixe des objectifs, Q4Pa-surf, en matière de performance de l'enveloppe du bâtiment pour les secteurs résidentiel et collectf. Elle impose, par le bais d'une mesure certifiante*, une justification de la valeur Q4Pa-surf atteinte en fin de travaux, pour tous les bâtiments d’habitation neufs, dont la demande de permis de construire a été déposée après le 31 décembre 2012.

Les seuils Q4Pa-surf réglementaires fixés par la réglementation thermique (exigence RT, ie. RT2012) sont les suivants (pour obtenir la certification d'un bâtiment, l'indicateur Q4Pa-surf doit être égal ou inférieur au seuil réglementaire) :
- 0,6 m3/(h.m²) pour les maisons individuelles ;
- 1,0 m3/(h.m²) pour les logements collectifs.
- pour le tertiaire et autres bâtiments, aucune obligation de résultat sauf si la valeur Q4Pa-surf prise en compte dans l'étude thermique est inférieure à la valeur par défaut RT2012 de 1,7 m3/(h.m²)

ATTENTION TRES IMPORTANT Maison individuelle et logements collectifs
si le résultat du test de perméabilité à l'air final est supérieur à l'exigence réglementaire, des travaux correctifs devront être réalisés. Ensuite un nouveau test perméabilité à l'air devra confirmer l'efficacité de ces travaux correctifs par l'atteinte de l'objectif Q4Pa-surf.
Le rapport du test de perméabilité à l'air, CONFORME à l'exigence RT, est OBLIGATOIRE pour la génération de l'attestation de conformité à la réglementation thermique. Cette attestation est exigée par le service urbanisme de votre commune.

* la mesure de la perméabilité à l'air d'un bâtiment n'est certifiante, dans le cadre de la RT2012, que si elle est réalisée par un opérateur autorisé par le ministère en charge de la construction via l'organisme QUALIBAT.